Réduire l'endettement avec les vases communicants

Les mois se suivent et se ressemblent. Même avec la meilleure volonté du monde, boucler financièrement le mois ressemble à une course à obstacles. Trop souvent, un petit imprévu se pointe et déséquilibre les finances. Comment l'éviter?

L'approche des vases communicants se résume facilement : lorsque deux choses sont reliées, la première augmente lorsque la deuxième diminue. En finances personnelles, l'endettement et l'épargne en sont l'exemple parfait. L'endettement s'accroît lorsque l'épargne ne suffit plus à payer les dépenses. Et l'inverse est tout aussi vrai : une bonne habitude d'épargne réduit les risques d'endettement.
Voici une stratégie efficace pour atteindre l'équilibre financier et garnir le «vase épargne» afin que les feux rouges de fin de mois passent au vert.
1- Demander conseil
Où va vraiment l'argent? Le logement, la nourriture, évidemment! Mais aussi les quelques petites dépenses par-ci et les petits extras par-là... La première étape est de voir clair dans ses finances, d'en connaître un peu plus sur les finances personnelles en général et, surtout, sur ses propres habitudes financières.
Consulter un conseiller en finances personnelles s'avère une option judicieuse. Selon la situation, il pourra suggérer une visite à l'ACEF de votre région, dont le rôle est d'accompagner les gens vers l'autonomie financière en offrant des consultations budgétaires.
2- Dresser un budget
Pour atteindre et conserver l'équilibre financier, il n'existe malheureusement pas de recette secrète, il fautbudgéter.
Le principe de base : lister les revenus et les dépenses et trouver le point d'équilibre dans tout ça. À l'aide denotions de base, il est possible d'y arriver. L'important, c'est de respecter les montants alloués aux éléments qui composent le budget.
3- Éviter l'achat compulsif
L'occasion fait le larron, dit-on! Le fameux magasinage sans besoin précis n'a d'égal que de faire l'épicerie le ventre creux. Tout devient alléchant. En magasinant avec quelqu'un qui nous connaît et qui saura adopter une attitude critique, nous évitons l'aubaine «qu'on ne peut laisser sur place» et sommes épaulés pour résister à nos «faiblesses». Il posera la question essentielle : «En as-tu réellement besoin?»
4- Rembourser les dettes
À la guerre comme à la guerre, mieux on connaît son ennemi, mieux on s'en sort! Comment? En faisant la liste de ce qui est dû et en se dotant d'un plan qui nous rendra plus riches en éliminant les dettes. Lorsque les dettes sont payées, des sommes pour forcer l'épargne sont à notre portée.
 
5- Commencer à épargner
Ça y est! Les étapes qui contribuent à dégager de la marge de manœuvre financière ont été franchies. La capacité d'épargner est là, prête à se développer. Les initiatives qui existent pour stimuler le réflexe de l'épargne représentent un bon point de départ pour stimuler l'épargne «compulsive». Le slogan populairel'essayer c'est l'adopter! prend alors tout son sens.
 
Découvrir d'autres idées en relevant le défi #tellement adulte.
Source : Mouvement Desjardins
Par MAURICE CHARRON