Enfin ! Après six mois, vous avez finalement une offre d’achat acceptée sur votre maison. Il ne reste que la condition d’inspection et de financement. Saviez-vous que plusieurs ventes ne se concrétisent pas à la suite de cette inspection? Voici donc comment mettre toutes les chances de son côté.

image-inspection

L’inspecteur en bâtiment effectuera toujours une inspection visuelle de l’immeuble – et non pas destructive comme ouvrir les murs pour détecter la provenance du problème.

Il y a des petits gestes à poser pour éviter que certains détails ne soient notés dans son rapport et que cela ne fasse fuir d’éventuels acheteurs.

Souvent, les gens vendent leur maison et ne vérifient rien avant l’inspection. L’inspecteur soulève alors plusieurs petits problèmes et les acheteurs préfèrent sortir plutôt que d’attendre que tout soit réparé.

Faites-le donc avant! Il m’est arrivé de payer un inspecteur pour qu’il vérifie l’immeuble que je voulais vendre afin que je puisse réparer les problè­mes avant d’avoir un acheteur sérieux.

1. L’éclairage

Assurez-vous que tous les systèmes d’éclairage fonctionnent. L’inspecteur n’ira pas remplacer l’ampoule, il notera à la place: éclairage de la chambre #1 non fonctionnel. Remplacez les ampoules ou réparez au besoin, intérieur et extérieur.

2. Inspectez la maison

Faites le tour de la maison et vérifiez le chauffe-eau, qui ne devrait pas avoir plus de 10 ans. Si vous pouvez, jetez un coup d’œil dans le grenier pour vérifier s’il y a des fuites. Est-ce que toutes vos plinthes électriques fonctionnent?

Est-ce que votre fournaise est fonctionnelle? S’il ne reste plus de mazout, ajoutez-en pour vous assurer que l’inspecteur pourra la faire fonctionner. Est-ce que votre thermopompe ou votre air conditionné fonctionne bien? Est-ce que votre panneau électrique et son environnement ressemblent à un plat de spaghettis, plein de fils et des raccords douteux? Faites venir un électricien pour revoir le tout.

3. L’extérieur

Assurez-vous que les gouttières sont propres et qu’il y a, dans le bas, des conduits qui drainent l’eau loin de la fondation. Quel est l’état du revêtement extérieur? Avez-vous besoin de faire des retouches de peinture? De refai­re les joints de silicone? Le carillon fonctionne-t-il bien? Est-ce que c’est la jungle chez vous?

Prenez le temps de tailler les arbres et arbustes, et assurez-vous qu’ils ne soient pas trop près du toit ou de la fondation. Votre entrée a-t-elle besoin de réparations mineures ou de peinture?

4. Les fenêtres

Assurez-vous de pouvoir ouvrir toutes les fenêtres; nettoyez les glissières s’il le faut ou ajoutez du lubrifiant. Est-ce que les moustiquaires sont en bon état? Avez-vous des vitres cassées?

5. La plomberie

Vérifiez que tous les robinets s’ouvrent facilement et ne fuient pas. Un lubrifiant ou un joint d’étanchéité pourra souvent régler la plupart des problèmes. Est-ce que les toilettes fonctionnent bien? La pression d’eau est-elle bonne?

J’ai acheté un duplex et il n’y avait pas de pression au deuxième étage. Le conduit qui amenait l’eau était en acier et bouché à presque 100 %. Des travaux de 1000 $ ont été nécessaires pour remplacer le tout.

6. Détecteurs

Est-ce que les détecteurs de fumée fonctionnent? Et qu’en est-il pour les détecteurs de monoxyde de carbone? Avez-vous des détecteurs de fuites d’eau ?

Source : Journal de Montréal

Par MAURICE CHARRON